composition photographique, cadre dans le cadre

16 règles simples de la composition photographique

Pour créer des photos qui sortent du lot il faut soigner sa composition photographique. Les 16 règles de composition que je vous ai rassemblé sont simples à appliquer et vous permettront de prendre des photos avec intention. Ainsi, vous pourrez créer vos cadres avec une idée précise en tête et donc capturer des clichés remarquables.

Le béaba de la composition photographique

Attention. Ne les utilisez pas de façon rigide, mais considerez-les plutôt comme un point de départ que l’on doit maîtriser.

1) Utilisez des cadres naturels

Prenez pour cadre des éléments naturellement présent dans votre environnement. Il ne s’agit donc pas d’imprimer la photo et de la mettre dans un cadre. Dans cette forme de composition, la photo se compose de deux éléments: le sujet et le cadre qui attire l’attention vers le sujet.


Tout peut servir comme cadre naturel, que ce soit les branches d’un arbre, une fenêtre, une porte, un pont etc. Donc le cadre peut se trouver sur le devant comme derrière le sujet. Si le cadre est net, il peut donner un contexte. Si le cadre est flou et le sujet est net, il met encore plus l’accent sur le sujet principal.

Photo de Tom King

2) Utilisez la symétrie

La symétrie peut donner un sentiment de perfection et de l’harmonie à vos photos. Vous pouvez le trouver dans l’architecture, dans des reflets ou simplement dans la nature.

composition photographique-symetrie
photo de Greg Jeanneau

3) Rentrez dans la tête de l’audience

Dites-moi, qu’est-ce que vous regardez en premier quand vous scrutez l’image suivante?

photo de Sinitta Leunen

Quand vous construisez une photo c’est intéressant de garder en tête la façon dont les gens regardent une image. Leur façon de scruter dans l’ordre est la suivante:

D’abord ce sont les choses en mouvement qui attirent l’attention

  1. Être humain en mouvement
  2. Animal en mouvement
  3. Objet en mouvement

Puis les choses immobiles:

  1. Être humain debout ou assis
  2. Animal immobile
  3. Objet immobile

Donc si votre sujet principal est une statue et qu’il y a un chiot qui passe devant à toute vitesse, il lui volera la vedette. Le petit chien deviendra alors le sujet principal sans pour autant que vous le vouliez.

4) La règle des tiers

Selon cette « règle » l’image est divisée en neuf parties égales par deux lignes horizontales équidistantes et deux lignes verticales équidistantes (les lignes de tiers). Les éléments importants de la composition doivent être placés le long de ces lignes ou dans leurs intersections.

Donc par exemple sur l’image suivante, vous verrez que la vache est posée sur l’intersection des lignes. L’image serait beaucoup moins intéressante si la vache était photographiée en plein milieu de la photo.

photo de Thomas Vuillemin

5) Laissez de l’espace devant votre sujet

Si votre sujet regarde à droite, laissez un peu d’espace lors du cadrage à droite. S’il regarde à gauche, laissez de l’espace à gauche. Si quelqu’un scrute l’image, son regard suivra naturellement la direction du regard du sujet.

La même chose s’applique aux sujets en mouvement. Regardez par exemple l’oiseau ci-dessous. S’il était tourné dans la direction inverse, on aurait l’impression qu’il veut partir de la photo.

photo de Vivek Doshi

6) Une préférence pour les nombres impairs

Une photo comportant un nombre impair de sujets sera visuellement plus intéressante. Le nombre impair sur une image donnera des photos dynamiques. À l’opposé, si vous voulez que l’image ait une atmosphère calme, utilisez des nombres pairs. Personne ne s’attend à ce que vous vérifiez s’il y a 63 ou 64 personnes dans une foule bien évidemment. Au-delà d’un certain nombre de sujets la différence ne se voit plus.

Selon le blog Vivre de la Photo la raison de ce phénomène est la suivante: « lorsqu’une image possède un nombre pair de sujets, l’œil tend à diviser les deux sujets du reste de la scène et donc l’image n’est pas considérée comme un tout, mais comme des morceaux séparés »

Photo de David Heslop

7) Remplissez le cadre

Niveau cadrage, ne gardez que l’essentiel sur votre photo: que des éléments qui vous permettent d’exprimer ce que vous voulez dire. Prenons l’exemple d’une situation, ou vous voulez pendre en photo un homme assis sur un banc. Si quelqu’un rentre dans le cadre puis en ressort et que c’est à ce moment-là que vous appuyez sur le déclencheur, la moitié de sa jambe fera partie de la photo finale. Si ce n’était pas votre but, il faut recadrer votre cliché.

Focalisez-vous sur le sujet et sur les détails que vous trouvez intéressants.

Photo de Raimond Klavins

Je vous donne une raison de plus pour le remplissage du cadre. Quand votre sujet est trop petit, on a vraiment du mal à le voir et il ne dominera pas assez la photo.

Photo de dxiane

8) Une composition photographique minimaliste: l’espace négatif

L’espace positif se compose de votre sujet principal. L’espace négatif est lui composé du reste comme par exemple votre arrière-plan. On peut faire exprès de contourner la règle précédente du remplissage, pour isoler et ainsi faire ressortir notre sujet de son environnement. L’espace négatif doit être neutre, et imposant. Inspirez vous de la photo ci-dessous.

Photo de Hadi Utama

9) Le profondeur de champ

Avec un faible profondeur de champ vous pouvez également isoler votre sujet de son environnement. Le regard se posera naturellement sur le seul élément net de l’image, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous.

Photo de Michael Dam

10) Le découpage d’un être humain 😱

Lors du cadrage de la photo, on doit se débarrasser de certaines parties inutiles de l’image. Quand vous choisissez ce que vous gardez et ce que vous jettez, évitez de couper dans les endroits pliables des membres des gens (voire la photo ci-dessous).

Laissez la main ou le pied visible dans leurs intégralités si vous voulez qu’ils soient sur la photo. Si vous ne voulez pas qu’ils y soient, faites une coupe franche au milieu de la cuisse ou au milieu du tibia ou celui de l’avant-bras. Je vous ai colorié en rouge les endroits que vous devriez éviter de couper lors du cadrage. Au-dessus et en dessous, vous pouvez démembrer comme bon vous semble (muhahaha).

Photo de Karina Carvalho avec mes retouches pour l’illustration de l’article

11) Le point de vue

Vous pouvez être au même niveau que votre sujet, en bas de votre sujet ou en haut du sujet quand vous prenez la photo. Le point de vue peut influer sur le message que vous voulez transmettre via votre image.

Vous pouvez photographier en contre-plongé, donc du bas vers le haut. Ainsi, la personne regardant la photo aura l’impression de se faire dominer par le sujet.

Le point de vue en plongée donnera une sensation de domination du sujet.

Photo de Sergei Akulich

12) Laissez les lignes directrices vous guider

Ce sont simplement des lignes qui dirigent le regard de la personne qui scrute une image. C’est important que les lignes directrices mènent le regard vers le sujet. Sinon, elles peuvent être contre-productives et même gêner la lecture de l’image.

Ces lignes peuvent être droites ou en courbe. Juste des flèches marquées au sol, ou une route menant vers quelque chose fera l’affaire.

Photo de Omotayo Tajudeen

13) Le contraste

Pour renforcer l’impact de vos photos,vous pouvez faire un contraste entre l’ombre et la lumière, la terre et le ciel etc. Le contraste peut venir de la couleur, de la texture, de la taille, de la forme…de n’importe quoi que vous souhaitez faire voir sur votre cliché. Sur cette photo par exemple, les feuilles de couleur vive se démarquent de l’arrière-plan fade.

Si vous avez un arrière-plan foncé, ce sont des éléments clairs qui seront les plus visibles.

14) L’inverse de la composition photographique minimaliste: les motifs

Rien de mieux que la répétition d’un objet ou d’une forme pour créer une image graphique. On a une impression d’infinité en regardant une photo de ce type.

De cette façon, c’est également possible de faire ressortir un seul sujet du lot. Imaginez une foule dans laquelle tout le monde est de dos, sauf une personne par exemple.

Photo de Nikolay Vasiliev

15) Décomposez votre photo en plusieurs couches

On sait tous que les images ont un arrière-plan. Mais elles sont plus complexes que cela. Une image se compose de plusieurs niveaux. Essayez de compter le nombre de niveaux de votre image. Regardez ce qui est sur le devant, ce qui est au second niveau, au milieu, à l’arrière etc.

Est-ce que votre sujet principal est trop devant ou trop en arrière? Est-ce que les éléments qui l’entourent le mettent en valeur?

Par exemple, sur l’image ci-dessous vous pouvez voir de la neige sur le premier niveau. Puis, la ligne directrice au second niveau. Ensuite, un passant sur le troisième niveau. Puis le tram et la foule sur le quatrième niveau, ensuite les bâtiments etc.

Photo de Andre Furtado

16) Cherchez des formes

Des triangles ou des spirales peuvent donner du dynamisme à vos photos. Ces formes ont été utilisées par des peintres durant des siècles, et elles sont très utiles en photographie également. Observez ce qui vous entoure pour retrouver les formes cachées et immortalisez les.

Voilà pour ces 16 règles de la composition photographique, j’espère que vous les trouverez utiles. Si vous avez d’autres astuces de composition photographique en tête, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires.

À demain! 🙌

N’hésitez pas à épingler cet article sur Pinterest pour pouvoir le consulter dans le futur!

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager. 😊

4 réflexions sur “16 règles simples de la composition photographique”

  1. Super résumé des règles du cadrage, avec lesquelles il ne reste plus qu’à jouer pour trouver son style photo. J’espère qu’on verra bientôt tes propres clichés en illustrations des articles 🙂

    1. Haha il y en a deja quelques-unes.🙃 Espérons que je pourrai bientôt sortir pour en faire davantage. Malheureusement cette période n’est pas évident pour les photographes non plus…😷

  2. Voilà un article très inspirant! Merci. C’est un excellent rafraîchissement et rien qu’en tu lisant j’ai eu de nouvelles idées ! Bel article bravo!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :