Diane Arbus- Jumelles Identiques

5 photos iconiques et leurs histoires -partie 2

Dans la série « 5 photos iconiques«  je vous présente 5 photos et également les histoires qui se cachent derrière celles-ci.

1) Kevin Carter: La fillette et le vautour

Quand cette photo a été prise, la deuxième guerre civile déchirait le Soudan depuis 1983 et une effroyable famine déchirait le sud du pays. Les organisations humanitaires essayent de trouver des financements pour aider les victimes. La zone la plus touchée est baptisé  “the Hunger Triangle” (le Triangle de la faim).

Kevin Carter: La fillette et le vautour
Ayod, Soudan, Mars 1993. Un enfant s’est effondré sur le chemin du centre de nutrition.

Le photographe sud-africain prendra cette photo qui, par la suite deviendra une icône absolue de l’inanition. D’abord publiée dans le New York Times, la photo sera reprise par les grands médias du monde entier.

Kevin Carter recevra le prix Pulitzer pour cette image, et quelques mois plus tard il se suicidera laissant derrière lui la note suivante;

“Hanté par le souvenir des tueries ou des enfants qui meurent de faim, je pars…”

En effet, la polémique qui est née suite à la publication de cette photo remettait en question la responsabilité du photographe. Des gens disaient, que le véritable vautour dans l’histoire est Kevin Carter. Le photographe disait avoir chassé le vautour et affirma que l’enfant avait repris son chemin.

Ses proches pensent que le photographe ne pouvait rien faire pour l’enfant, et que la photo a mis en lumière la situation effroyable permettant aux OGN de récolter des fonds.

En 2011, le quotidien « El Mundo » a envoyé Ayod Alberto Rojas pour enquêter sur le sort de l’enfant. On apprend, qu’il s’agissait d’un garçon dénommé Kong Niong et non d’une fille et qu’il a été accompagné lors des événements par son père. Son bracelet indique qu’il a été enregistré par un centre de secours. Il a été emporté par la fièvre en 2007.

2) Arthur Sasse: Albert Einstein

Le photographe Arthur Sasse a pris cette photo à l’occasion du 72e anniversaire d’Einstein qu’il fêtait au Club Princeton (New Jersey).

Une fois que le génie s’est installé dans la voiture avec un ami et sa femme, le photographe lui demanda un dernier sourire. C’est alors que le physicien tire la grimace, l’instant précieux que tous les autres photographes autour manqueront.

Arthur Sasse: Albert Einstein
Albert Einstein, 14 mars 1951 par Arthur Sasse, New Jersey

Einstein demandera 9 copies pour usage personnel de la photo par la suite.

L’un de ces tirages de la photo, signé par Einstein, a été vendu aux enchères pour plus de 72000 $.

3) Louis Daguerre: Boulevard du Temple

Si on parle de photos iconiques, on doit absolument mentionner la photo intutlée « Boulevard du Temple » de Louis Daguerre.

En effet, c’est la première photo (en daguerréotype) jamais prise d’un être humain. Il y a effectivement un homme se faisant cirer ses chaussures présente sur cette image.

Sinon, c’est quoi un daguerréotype?

Un daguerréotype produit une image sans négatif sur une surface d’argent polie qui est exposée directement à la lumière. C’était le premier procédé photographique accessible au public.

Louis Daguerre: Boulevard du Temple
Louis Daguerre: Boulevard du Temple, 1838

Cependant plusieurs autres photos ont été introduites comme étant la première photo prise d’un être humain. En effet, par exemple le portrait de monsieur Huet pris en 1837 pourraient à priori voler la vedette à la photo « Boulevard du Temple ».

Mais normalement à ce moment-là, en 1837, la photographie d’un portrait était techniquement impossible. Donc il reste des doutes sur ce dernier.

4) Man Ray: Le violon d’Ingres

La photo représente Alice Ernestine Prin alias Kiki de Montparnasse, une chanteuse, danseuse, gérante de cabaret, peintre et actrice. Elle était la compagne et modèle préféré du photographe américain Man Ray durant une brève période.

Aujourd’hui, la photo est conservée au centre Pompidou de Paris.

La photo fait partie du mouvement surréaliste et s’est inspirée d’un des personnages de la peinture « Le Bain Turc » de Jean-Auguste-Dominique Ingres. Cette peinture a été réalisée sans modèle, l’artiste s’est basé sur ses anciennes croquis ainsi que sur sa peinture  » La Baigneuse Valpinçon« .

"Le Bain Turc" de Jean-Auguste-Dominique Ingres
Bain turc, 1859

à gauche: Jean-Auguste-Dominique Ingres-La Baigneuse Valpinçon, 1808
à droite: Man Ray: Le violon d'Ingres, 1924
à gauche: Jean-Auguste-Dominique Ingres-La Baigneuse Valpinçon, 1808
à droite: Man Ray: Le violon d’Ingres, 1924

« Violon d’Ingres » est une expression décrivant un passe-temps favoris…On peut donc analyser la photo sous cet angle: la muse représentait le passe-temps favoris du photographe.

5) La dernière des photos iconiques d’aujourd’hui:
Diane Arbus: Jumelles identiques

La photo représente les jumelles Cathleen et Colleen Wade alors âgées de 7 ans. Elle a été prise en 1967 lors d’une fête de Noël pour enfants jumeaux et triplés. Les robes portées par les enfants sont en réalité vertes.

Diane Arbus aimait photographier des personnes atypiques pour montrer que ces derniers sont des êtres humains avec un train de vie habituel et avec cette photo elle remet en question l’unicité de l’être humain même.

  • Diane Arbus- Jumelles Identiques
  • Cathleen et Colleen Wade

J’espère que l’article vous aura été utile. N’hésitez pas à me suggérer d’autres photos iconiques à analyser dans les commentaires.

Par ailleurs, si vous voulez voir des vidéos sur les coulisses des photos, je vous suggère la chaîne Youtube intitulée Photo Synthèse.

À demain! 😊

N’hésitez pas à épingler cet article sur Pinterest pour pouvoir le consulter dans le futur!

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager. 😊

Laisser un commentaire